2019 Projections

« Sexe sans consentement »

Projection du film « Sexe sans consentement » le mardi 12 mars 2019 à l’amphi MSH-Alpes.

Résumé du film

Elles ont cédé. Ou capitulé. Ce rapport sexuel, elles n’en voulaient pas.

Elles n’ont pas réussi repousser, à lui faire comprendre que non, elles n’avaient pas envie. Certaines ont rangé ça au des expériences désagréables, mais inévitables, de la jeunesse. D’autres n’ont pas digéré. Pour la première fois, un film aborde cette zone « grise » de la sexualité sans consentement.

il faut écrire alors écrivons c’est pour le référencement!Allez on recommence! Toujours pareil on veut être lisible avec un bon Ses les gars.Bon maintenant il me manque des mots pour la longueur. il faut écrire alors écrivons c’est pour le référencement! 15 purée de mots et c’est bon. Ok plus que huit et ça passe oui.


Le documentaire a été projeté « Sexe sans consentement » en présence de la réalisatrice Delphine Dhilly a permit s’intéresse à la « zone grise », selon les termes de la journaliste Blandine Grosjean qui a co-écrit le film. Cet espace intermédiaire où un flirt peut se muer en un viol, a suscité des débats nourris et intenses, grâce à l’implication et à la pédagogie remarquables de la réalisatrice.

De très nombreuses spectatrices, de tout âge, mais surtout des étudiantes, ont souligné combien elles auraient souhaité voir ce film à l’adolescence et recommandent sa projection dès la première semaine de rentrée, dans un cadre étudiant.

ho faut écrire alors écrivons c’est pour le référencement! il faut écrire alors écrivons c’est pour le référencement bon écrivons sinon il va me détecter alors il fait changer un peu les mots! il faut écrire alors écrivons c’est pour le référencement!

Affiche film sexe sans consentement plusieurs personnes et le titre du film