2021 Conférences

Intersectionnalité académique, intersectionnalité militante : quels dialogues, quels malentendus ?

Jeudi 11 mars 2021 sur Zoom

Table-ronde avec Aurore Koechlin, Fanny Gallot et Fatima Ouassak

Table-ronde du jeudi 11 mars.
Intersectionnalité académique, intersectionnalité militante : quels dialogues, quels malentendus ?

L’intersectionnalité est un concept qui naît aux Etats-Unis dans les années 1980, à la faveur des travaux et du parcours de Kimberlé W. Crenshaw. Reprise ensuite par la sociologie et les sciences humaines et sociales, cette notion désigne le fait pour des personnes de se situer à l’intersection de plusieurs facteurs de domination (la race, le genre, la classe, le handicap, entre autres) et de façonner ainsi des trajectoires individuelles et collectives. Elle est introduite en France dans les années 1990, et surtout 2000, à la fois dans le monde académique, notamment, mais pas uniquement, dans les études de genre ou les recherches dé- et post-coloniales. Cette approche se diffuse également dans le monde militant. C’est justement cette présence dans les sphères académique et militante que nous souhaitons interroger à l’occasion de cette table-ronde. Car les liens entre ces deux mondes, s’ils sont souvent évoqués, exposés, voire dénoncés, sont assez peu questionnés de façon précise et profonde. Nos intervenantes, Aurore Koechlin Fanny Gallot et Fatima Ouassak représentent à elles trois ces deux mondes et c’est à travers leurs échanges que nous questionnerons la notion d’intersectionnalité dans ce qu’elle dit des rapports entre l’université et le monde militant.

Un compte-rendu de la soirée sera publié après le 11 mars.


Aurore Koechlin est doctorante en sociologie à l’Université Paris 1 Panthéon-Sorbonne. Elle travaille sur la gynécologie médicale en France. Elle a fait paraître en 2019 La révolution féministe (éditions d’Amsterdam)


Fanny Gallot est historienne, maîtresse de conférences à l’Université Paris-Est-Créteil. Elle a coordonné avec Pauline Delage, Féminismes: une révolution mondiale? Paru en 2020 (éditions Textuel).


Fatima Ouassak est militante à Bagnolet, elle a fondé le collectif le Front de mères, un syndicat de parents d’élèves et dirige le Réseau Classe Genre Race. Elle a fait paraître en 2020 La puissance des mères (éditions La Découverte).