2022

Lecture de La femme brouillon par la Compagnie du Dernier étage

En amont du festival Trouble Ton Genre, le mardi 1er mars 2022, aura lieu une lecture de La femme brouillon par la Compagnie du Dernier étage. Cette lecture fera écho avec l’atelier d’écriture « Devenir parent…ou pas ».

Mardi 1 mars 2022 : 13h : Lecture de La femme brouillon par la Compagnie du Dernier étage à la Maison de la création et de l’innovation (MaCI).

Un père peut-il être une mère acceptable ?

Avez-vous déjà rêvé de ranger votre bébé sur une étagère le temps d’une pause ?

Est-ce que ça existe vraiment les familles heureuses ?

Qui, des cimetières, génériques de films ou personnages de roman, sont les plus inspirants en matière de prénoms ?

Vaut-il mieux choisir le prénom d’un camarade qu’on n’aimait pas, ou d’un camarade qu’on aimait trop ?

La maternité est-elle naturelle ?

Autant de questions auxquelles Louise Bataillon et Ariane Salignat vous invitent à réfléchir à l’occasion d’une lecture théâtrale de La femme brouillon.

Ce roman autobiographique d’Amandine Dhée offre le récit d’un parcours de maternité, de l’annonce de sa grossesse à ses proches, jusqu’à son retour à la maison avec son bébé après l’accouchement, et à ses premiers mois en tant que mère.

            Louise Bataillon et Ariane Salignat en proposent une lecture incarnée à deux voix, pour faire résonner le témoignage d’une femme qui cherche à se frayer son chemin parmi les discours dominants sur la maternité, et rend compte de ses propres contradictions et ambivalences dans son rapport à la norme, et la tentation d’y céder.

           Cette lecture s’adresse à toutes les personnes, mères ou non, curieuses de savoir s’il faut savoir faire des orangeades pour être une bonne mère, et désireuses de découvrir si “glandouiller” peut permettre “d’éradiquer le Grand Projet Inutile à dénoncer de La mère parfaite”.